10 mars 2015

Procrastination


Après la folie et la froidure de ces dernières semaines, le printemps semble prêt à faire un effort pour lutter contre les sombres prédictions de Phil-la-marmotte-pessimiste-mais-omnisciente en nous envoyant des journées plus douces, plus ensoleillées et... plus longues.

Impossible de résister à l'appel du redoux nouveau ! Les premières lueurs me poussent vers l'extérieur et la compagnie des chevaux. Quand, finalement, un sentiment de culpabilité me rattrape (tant de travail à faire aussi dans la maison, de paperasse à régler, de foyer à entretenir...) et me ramène vers la maison, je trouve toujours une occupation qui me tienne loin de mon blogue... jusqu'à ce que, la chair est faible, je me propulse à nouveau hors des murs, pourtant chaleureux, de ma demeure.

Ce sont les cieux rougissants qui me rappellent qu'il est l'heure de rentrer...




Et devant tant de beauté, il existe un moyen pour encore accentuer cet instant de bonheur : le partager.




Non seulement le soleil nous illumine de plus en plus longtemps, mais il a repris son voyage vers l'ouest, se couchant un petit plus à droite chaque jour...

Voici venir le merveilleux temps de la slush, des chevaux muant et empoilant tout ce qui passe à moins de cinq mètre d'eux, et des crottins de l'hiver flottant sur un océan de boue printanière...

On n'y est pas encore, mais il arrive : joyeux printemps!

1 commentaire :

  1. Chouette photos ! :)
    Et ça fait du bien au moraaaal ! :D

    RépondreSupprimer

J'aime vous lire...