5 octobre 2014

Promenade d'automne

Des images faites avec mon téléphone... Qualité moyenne, mais l'esprit y est !

Nous avons attendu en vain que le soleil daigne sortir... mais c'est joli quand-même !



Sentiers de rêve...




Nul besoin d'être persan pour profiter d'un tapis aux couleurs chatoyantes !



Sentier caché pour biche effarouchée...



Mousses et bébé sapin font bon ménage.




Mais qui habite ici? Vu la taille et l'espacement des griffes, je penche pour un blaireau...




En tout cas, ce terrier n'est pas facile à atteindre et, mis à part le marques de griffes, je n'ai pas pu identifier de traces précises.



Alors qu'ici, ce sont les traces d'une biche et son jeune, pistés par un coyote ou un loup (je dois vérifier dans mon super livre sur les traces que je n'avais pas avec moi...)

3 octobre 2014

Un épineux problème !

Comme tous les temps en temps, je suis allée faire mon petit tour à Mont-Laurier, afin de rendre visite à Camino, Baabul, Adelita et Pimbina, ainsi qu'à leur famille humaine.

Deux petites journées d'automne, à la fois grises et lumineuses, avec une petite surprise au matin du deuxième jour, alors que nous pouvions constater que la légendaire curiosité des Curlies avait placé Camino face à un épineux problème :




Finalement, plus de peur que de mal. J'ai pu lui retirer ses trois épines de porc-épic sans difficulté. Il a eu de la chance de ne pas avoir hérité de piquants plus longs ou plus profondément enfoncés. Soit le porc-épic les avait déjà laissé dans le nez d'un prédateur plus conséquent, soit il était de bonne humeur...



Entre Akilédou qui pense qu'il peut tirer les moufettes par la queue - comme il le fait avec les chats - et qui a trainé une pas si subtile odeur musquée durant quelques semaines et Camino qui pousse du nez les porcs-épics, ces Curlies nous amuserons toujours !

30 septembre 2014

Hazelle d'automne


Jolie Hazelle à la robe d'or, changeante, lumineuse, merveilleuse...



26 septembre 2014

Bientôt cinq mois et déjà une jeune fille !

Comme il me faut des photos pour accompagner les documents d'enregistrement au stud-book, j'ai profité du merveilleux beau temps d'hier pour mettre à jour l'album de mademoiselle Chaïli. Il était d'ailleurs grand temps que je le fasse, car je n'avais pris aucune photo digne de ce nom depuis la fin juillet, alors qu'elle n'avait même pas terminé sa mue de bébé...

Chaïli aura cinq mois dans quelques jours et elle grandit en splendeur, énergie et gentillesse !

Première constatation, malgré la chaleur d'un premier été des indiens anticipé, les chevaux ne s'y trompent pas : la diminution de la longueur des jours leur a bien envoyé le signal qu'il était temps de préparer les manteaux d'hiver et de sortir les plus beaux astrakans...


Et oui, ces jolies vagues appartiennent bien à Chaïli !


En chemin pour l'aire de jeux où il sera plus facile de prendre Chaïli en photos, mes tentatives des le faire dans le grand parc ayant échouées pour cause de trop nombreux nez inquisiteurs  de chevaux qui ont bien compris que le meilleur moyen d'attirer mon attention est de se placer devant mon appareil photo... surtout lorsque ce n'est pas eux que je viens photographier !





On marche gentiment derrière André et maman...



Et hop! Détour par la carrière, car c'est bien plus rigolo que de suivre maman !



La lumière de fin de journée ne fait que mieux ressortir les rouges et cuivre de sa robe.






Joli toupet dans le vent et oreilles frisées et poilues...




Vue en plongée des frisous d'hiver naissant...





Pour ses papiers d'identité, j'ai besoin de photos bien de profile... Alors André se propose comme directeur artistique pour un modèle capricieux qui préfère les grattouilles aux obligations de demeurer sagement immobile, sous un certain angle...










Heureusement que les vaches dans le champ voisin attirent soudainement son attention, ce qui lui fait prendre la pose presque parfaite !




Allons voir ça de plus près...



Il faut ensuite revenir, ce qui me permet de prendre l'autre profil...




Mission accomplie ! Tu peux maintenant aller jouer !



J'ai un peu mélangé les photos prises dans la carrière et celles dans l'aire de jeux, mais comme elles ont été prises lors de la même séance, on ne m'en tiendra pas rigueur...




Je vous laisse admirer la déesse et apprécier combien elle a grandit !
Comme d'habitude, il y a beaucoup de photos, car je ne sais jamais lesquelles choisir...






































































10 septembre 2014

Championne au soleil couchant !


Mademoiselle Chaïli a maintenant quatre mois.

De plus en plus belle, avec un caractère de plus en plus affirmé.

Attachante, curieuse et ambitieuse, elle n'hésite pas à viser la plus haute marche du podium !