2 juillet 2011

Caméléon-farceur

.
Les poulains sont des farceurs... Ils aiment nous tenir dans l'expectative et savourent notre impatience. Ils mijotent des surprises à leur façon et leurs héros sont le Lapin de Pâques (à moins que cela soit celui d'Alice au Pays des Merveilles) et le Père Noël.

Les poulains ne se contentent pas de nous titiller la patience, ils la teintent d'un certain stress quand il s'agit de prévoir - et de ne pas manquer - leur arrivée sur le plancher des chevaux. Ils sèment des indices et se gaussent de nos prédictions; et bien qu'à ce jeu, je ne sois point trop mauvaise, il demeure que ce sont eux qui ont toujours le fin mot de l'aventure.

(L'Auteure attentionnée se permet ici de suggérer au Lecteur  Nouveau de lire les nombreux billets portant sur ce sujet, depuis les débuts de ce blog; il aura tout le loisir de constater les biens fondés de sa théorie... L'invitation est également lancée au Lecteur Fidèle, ne serait-ce que pour raviver quelques sourires et souvenirs...)

Si les petits d'humains se font plaisir en de folles parties de chat-perché, les petits de chevaux ont un jeu très rigolo appelé caméléon-farceur. Le jeu consiste à semer la confusion dans l'esprit de l'observateur humain, en naissant vêtu d'une robe de couleur certaine, puis de jour en jour, de s'effeuiller  discrètement et stratégiquement afin que les humains modifient leurs prédictions et s'intéressent à vous de plus près, vous caressant le pelage dans tous les sens, passant chaque jour de longues minutes à vous grattouiller très agréablement, dans l'espoir de déceler quels dessous affriolants cachent votre robe de naissance...

Car les poulains muent, tout le monde le sait. Les poulains perdent leurs poils de bébé, processus lent qui débute vers quatre semaines pour se terminer environ 8 semaines plus tard, afin de révéler ce qui se rapprochera de leur robe définitive. Ce que tout le monde ne sait pas, c'est qu'en l'espace de trois ou quatre mois, vous pouvez vous retrouver avec un poulain d'une couleur totalement différente de celle qu'ils portaient à la naissance. Il suffit simplement de deviner laquelle...

Si le processus est bien connu chez les poulains qui deviendront gris (le gris étant une couleur couvrante qui s'étale un peu plus avec chaque saison sur la couleur de base du poulain) et usité chez les chevaux bai qui s'éclairciront ou fonceront éventuellement, certains autres sont surprenants.

Et la petite dernière semble posséder un don inné pour le jeu du caméléon-farceur... Née d'une maman palomino (crème) et d'un papa noir, en la voyant à la naissance, je ne me suis pas laissée impressionnée par les poils caramels qui recouvraient ses jambes et je me suis dit (et annoncé ): elle sera isabelle (extrémité noires, corps fauve). Sauf que...

Sauf qu'il semble que la farceuse se prépare à devenir entièrement noire ! Oui, oui, je vous parle bien de la mignonne Hazelle...



 Celle-là même que vous voyez ici en compagnie de son amie Chumani... une Chumani qui a bien entamé sa mue, mais cela ne se voit presque pas, car elle est simplement un ton plus foncé en-dessous.




 La même Hazelle qui vous présente là son minois le plus innocent ! Une Hazelle qui comme tout bon poulain jouant dehors, se fait de petites égratignures... et quand le poil repousse, il est de la couleur qui apparaitra de toutes manières après la mue du poil de bébé...


Et en y regardant de plus près, que voit-on ?



Ces marques-ci, je les attendais, puisque je prévoyais des jambes bien noires, donc il était normale que je les vois sur un jarret...






Mais sur les ars ?!?!?!






Ou le grasset ?!?!?!





La mieux cachée de toutes, le milieu du dessous du bedon ! (Comment l'ai-je vu ? En lui caressant le ventre alors qu'elle était allongée de tout son long pour une sieste...)







C'est vrai que l'on voit un fond noir... mais j'imaginais qu'elle serait comme Bibouk (photo ci-dessous)











Je vous invite donc à vous repaître les yeux de la demoiselle en baby-doll, dans l'attente de la voir révéler peu à peu la couleur de sa robe de bal...

Photos prises le 29 juin. Hazelle avait donc 5 semaines et Chumani bientôt trois mois.














4 commentaires :

  1. wouhahou je n'aurais JAMAIS pensé a du noir ! pressé qu'elle mue pour voir ça et suivre ça progression de mue !

    RépondreSupprimer
  2. Moi aussi je suis impatiente de voir la suite de la mue ! Mais, elle n'a pas l'air très frisée non ?

    RépondreSupprimer
  3. Ouaiiiiis une entrée de blog ! (oups ! ^^)
    Hate de voir le rendue à la fin :P
    Mon gros avait pareil sur une ch'tite blessure, le poil avait repoussé noir. (normale d'un sens, avec une base noir, si je ne me trompe pas) ;)

    toujours de chouettes textes ! :)

    RépondreSupprimer
  4. Alors elle n'aurait pas hérité du crème de sa maman? Ou alors une smoky black? ^^
    Je pense qu'elle a gagnée! PERSONNE ne s'attendait à cette couleur! =P

    RépondreSupprimer

J'aime vous lire...