17 mars 2010

Too big or not too big ?

Tout à l'heure, j'étais dans le parc d'Adelita et Passion afin de ratisser un peu l'amoncellement de foin accumulé sous la neige durant tout l'hiver. Il faisait 14°C (record battu !), un soleil magnifique, un ciel immaculé sinon par les centaines de voiliers d'oies qui passent à longueur de jour depuis déjà deux semaines...

(désolée de vous mettre cette photo «telle quelle», j'ai oublié de la réduire avant de commencer à rédiger et si je m'interromps, qui sait quand je retrouverai un moment pour poursuivre ma petite historiette... )



Passion était d'humeur joueuse et tenait absolument à me prendre mon râteau des mains, faisant semblant d'être terriblement effrayé chaque fois que je l'envoyais voir ailleurs si j'y étais, pour revenir subrepticement dans mon dos me faire un bisou dans le cou; ce qui fait que j'ai beaucoup rit de ses cabrioles et de ses bêtises, mais le ratissage n'a pas beaucoup avancé...

Adelita, quant à elle, nous observait d'un air dubitatif, comparant le tour de taille de Passion au sien : elle trouve que le bel étalon noir s'est bien enveloppé récemment...

C'est vrai que Passion a accumulé pas mal de gras durant cet hiver trop doux. Il n'a jamais été aussi bedonnant... vivement qu'il se remette au travail !




De plus, il mue et ça le démange, alors il se roule 5 ou 6 fois par jour, de préférence dans la boue...






Gras, boueux, la mèche rebelle... pas terrible comme image a fournir à ses admiratrices !


Il faut dire qu'Adelita ne l'a pas beaucoup aidé non plus, car elle ne veut jamais jouer avec lui. Elle l'aime bien, mais ce n'est pas le grand Amour, celui avec un grand «A» qu'elle voue à Chimo. Ironie du sort, l'an dernier, Adelita était pleine de Passion et vivait avec Chimo. Cette année, c'est un bébé de Chimo qu'elle porte et elle vit avec Passion...

 D'ailleurs, le décompte à commencé : nous sommes à deux semaines des 340 jours de gestation... et cela se voit !




De profile, on peut voir que le poulain s'est retourné : le ventre est bien descendu. Les ligaments de chaque côté de la queue se relâchent, faisant un creux caractéristique. Le pis se remplit de plus en plus. Les tétines se sont bien écartées, elles ne sont pas pleines encore, mais le pis est de plus en plus dur et proéminent. Les muqueuses vaginales se ramollissent et s'allongent (si c'est trop de détails pour vos chastes oreilles, tant pis, il va falloir faire avec, ce sont les choses de la vie et des détails que je surveille de près chaque jour !)

Et Passion peut témoigner que les taux d'hormones sont en hausse ! Il se fait allumer sérieusement pour ensuite se faire renvoyer avec force oreilles couchées et regard-qui-tue...

Mais le plus impressionnant, c'est de face...







Bien qu'impressionnant ne soit peut-être pas le mot le plus adéquat... Confondant ? Effarant ?  Effrayant ? Incroyable ? Inimaginable ? Prodigieux ? Renversant ?


À vous de juger :



 Too big or not too big ?

6 commentaires :

  1. Hourra ! Un petit frère ou une petite soeur pour Adana !
    J'ai hâââââââte !!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  2. Impressionnant le bedon en effet...Comment font-elles pour retrouver leur taille normale après un tel "étirement".La nature est bien faite quand même.Peut être un bébé en chocolat qui s'en vient.Camille

    RépondreSupprimer
  3. Boueux,décoiffé,mais si beau Passion!
    maman

    RépondreSupprimer
  4. Le ventre de cette Dame inspire le respect, n'as tu pas honte de te gausser avec tous ses adjectifs.... Bonne mise bas...à vous deux

    RépondreSupprimer
  5. hi.. just dropping by here... have a nice day! http://kantahanan.blogspot.com/

    RépondreSupprimer
  6. Oh oh, bientôt Adelita va déborder des deux côtés de mon écran !!!
    Bises !
    Sophie

    RépondreSupprimer

J'aime vous lire...